Université de Limoges

Université de Limoges – une migration réussie vers le 802.11ac sur 12 sites

Créée en 1968, l’Université de Limoges est une université pluridisciplinaire qui intègre notamment cinq Unités de Formation et de Recherche (Facultés de Droit, de Médecine, de Pharmacie, des Lettres, des Sciences) et 4 Instituts (IUT, IAE, IPAG, ILFOMER). Comptant environ 15.300 étudiants et un millier d’enseignants, l’université est implantée sur 12 sites au cœur de la ville de Limoges mais aussi à Brive La Gaillarde, Egletons, Tulle, Guéret, Meymac, Ahun, Neuvic d’Ussel et La Souterraine, dans les trois départements de la région Limousin (Haute Vienne, Creuse et Corrèze).

La création d’un réseau WiFi à l’université découle de la mise en place du plan MIPE initié par le Ministère de l’Education Nationale en 2005. Cette année-là, un appel d’offres est publié, et la solution proposée par Aruba Networks est choisie par la Direction des Systèmes d’Information de l’université. Un premier lot de bornes est alors déployé sur les lieux de vie sur les sites de Limoges (Bibliothèques, halls, amphis, salles de réunion, etc.). Au fil des années qui suivent, le nombre de bornes installées s’accroît progressivement pour atteindre 280 unités au début 2014, en grande majorité de type AP61, réparties sur les 12 sites de l’université. Celles-ci sont interconnectées entre eux soit via le réseau métropolitain de Limoges en fibre optique pour les sites répartis dans l’agglomération, soit via des lignes louées à l’opérateur Axione pour les sites distants, d’un débit variable allant de 10 à 200 Mbit/sec. L’ensemble des bornes, exclusivement de type ‘indoor’, est géré par trois contrôleurs Aruba 3600, installés à la DSI de l’Université à Limoges.

Remplacer 200 bornes WiFi

Au cours du premier semestre de l’année 2014, la DSI envisage le remplacement de toutes ses bornes Aruba AP61 installées par des bornes de nouvelle génération, les AP61, à la norme 802.11g, étant devenues obsolètes et ne supportant pas la nouvelle version 6.4 du logiciel Aruba. En outre, les nouvelles bornes AP205 récemment introduites par Aruba présentent des caractéristiques intéressantes pour les besoins de l’université, actuels et futurs : bi-bande 2,4 et 5 GHz, quatre antennes MIMO pour débit maximum de 867 Mbit/sec, technologie ARM pour optimiser automatiquement les liaisons radio et éviter les interférences, sécurité renforcée, et support de la nouvelle norme WiFi 802.11ac, gage de pérennité pour l’avenir du réseau.

Aruba Networks est donc sollicité en ce sens, et sa proposition financière pour la migration est acceptée en Septembre 2014.

Une Migration en deux étapes

Pour des raisons financières, la DSI décide de remplacer les 200 bornes AP61 installées en deux phases, planifiées sur deux ans, la première fin 2014, la seconde au début 2015.

Au cours de la première phase, réalisée au dernier trimestre 2014, 100 bornes AP61 sont remplacées par autant de bornes Aruba AP205 de nouvelle génération, essentiellement sur les sites situés dans l’agglomération de Limoges.

Au cours de la seconde phase, qui débute en Janvier pour s’achever en Avril 20015, les 100 bornes AP61 restantes sont remplacées par un mix de bornes AP205 et de bornes AP103 à la norme 802.11n. Ces dernières sont installées sur les sites distants. La DSI considère que ces sites n’ont pas encore besoin des performances des AP205, car ils sont connectés au réseau via des lignes louées offrant des débits inférieurs à 100 Mbit/sec, sauf le site de Brive connecté à 200 Mbit/s.

L’ensemble des nouvelles bornes, auxquelles s’ajoutent 80 bornes AP105 installées il y a quelques années, continuent d’être gérées par les trois contrôleurs Aruba 3600. Pour l’heure, 50% des bornes environ sont déjà alimentées en PoE, l’Université étant également en plein renouvellement de son parc de commutateurs.

L’installation de toutes les bornes durant les deux étapes de la migration a été prise en charge par l’équipe réseau de la DSI de de l’université. « Nous en avons profité pour repositionner certaines bornes, afin d’optimiser la couverture WiFi, » note Nicolas Viers, Responsable réseau à la DSI de l’Université de Limoges.

Quatre SSID pour répondre à tous les besoins

L’Université a configuré trois SSID principaux sur son réseau WiFi.

Le premier, dénommé UNILIM-ETUD-PERS, est destiné aux étudiants et personnels de l’université. Fonctionnant via un portail captif, il est équipé de filtres sur certains protocoles tels que ftp par exemple.

Le second donne accès à EDUROAM, qui est un réseau sans fil sécurisé en 802.1x, utilisable dans de nombreux établissements de l’enseignement supérieur à travers l’Europe et quelques pays d’Asie/Pacifique. L’objectif d’EDUROAM est d’offrir un accès sans fil sécurisé à Internet aux personnels et étudiants des établissements d’enseignement supérieur et de recherche lors de leurs déplacements.

Le troisième est réservé au serveur SIDES, utilisé par la faculté de médecine pour faire passer les examens sur tablettes via le réseau WiFi.

En outre, un quatrième SSID peut être déployé à la demande pour offrir un accès Internet lors d’événements ponctuels.

Une Migration totalement transparente pour les utilisateurs

Le remplacement progressif des bornes n’a entraîné aucune coupure du réseau, et s’est révélé totalement transparent pour les utilisateurs. « Pour réaliser l’opération, Aruba Networks nous a prêté un quatrième contrôleur, sur lequel nous avons connecté toutes les anciennes bornes AP61, » indique Nicolas Viers. « Nous avons ainsi pu connecter les nouvelles bornes progressivement sur nos trois contrôleurs existants au fur et à mesure de leur remplacement. »

Excellentes performances des nouvelles bornes

Les nouvelles bornes Aruba AP205 ont permis immédiatement d’améliorer les performances du réseau avec une couverture d’excellente qualité. « Les bornes utilisent simultanément les deux bandes de fréquence de 2,4 et de 5 GHz ce qui nous apporte un important gain en débits disponibles et nous assure une très grande marge de progression, » note Nicolas Viers. « Le réseau est déjà intensivement utilisé, avec des pics de 2000 connexions simultanées sur le SSID ETUD-PERS et 1000 connexions simultanées sur EDUROAM, l’accroissement des débits est donc bienvenu. En outre, l’utilisation des protocoles 802.11ac et 802.11n nous a permis de supprimer tous les problèmes d’interférences que nous avions sur certains sites. »

Fiabilité parfaite

Aucun problème de fiabilité n’a été constaté sur les nouvelles bornes installées depuis le dernier trimestre 2014. « Globalement, les bornes Aruba Networks sont extrêmement fiables et nous garantissent une complète tranquillité d’esprit. Nous n’avons eu à remplacer que deux bornes en tout et pour tout depuis 2005, » conclut Nicolas Viers.

 

For case study inquiries, please contact: contact.aruba.emea@hpe.com